Accompagner nous dans notre reconquête de la curiosité. Prenez part à une révolution de la culture.

Votre ville a installé @Musée ? Qu’attendez-vous ? Téléchargez gratuitement notre application pour découvrir les secrets culturels qu’elle contient !

histoire pere noel calendrier @Musée

Le Père Noël : Bien sûr qu’il existe !

Oh-Oh-Oh … mais qu’avons-nous là ? Des petits et des grands curieux ?

 

Pour vous faire patienter jusqu’à l’arrivée de vos cadeaux, nous vous racontons son histoire …

 

Ce très vieux monsieur est sûrement le personnage le plus populaire du monde ! Bon déjà parce qu’il est gentil et qu’il nous offre toujours (ou presque) ce que l’on souhaite, à condition d’être sage !

 

Plus concrètement, c’est surtout parce que cet homme a traverser deux millénaires, à travers différents pays du monde, et sous bien des formes.

 

Sa toute première apparition remonterait au temps des Vikings. Dans les mythes traditionnels scandinaves, un Dieu nommé Gargan, qui était chaussé de grandes bottes noires, descendait sur terre au début de chaque hiver pour distribuer des cadeaux aux enfants. Parfois même, il pouvait être accompagné par des “Nisses” : des petits hommes âgés, souvent barbu, que l’on peut apparenter à des lutins

 

Comme toujours, ces histoires païennes ne sont pas au goût de l’Eglise (trop folklorique), et lorsque la religion catholique s’impose en Europe au IVème siècle, notre cher bienfaiteur de Noël prend les traits d’un évêque : Saint Nicolas.

 

Cet homme religieux, qui vivait en Turquie, était un fervent défenseur des enfants et de leurs droits. Grâce à une grande fortune familiale, celui-ci offrait chaque année de nombreux cadeaux aux enfants qu’il protégeait.

 

Aujourd’hui, Saint Nicolas, le “saint patron des enfants et des écoliers”, fêté le 6 décembre, est aussi représenté comme un vieux monsieur, arborant une belle barbe blanche et portant une longue tunique rouge

 

C’est d’ailleurs de ce prénom dont découlent beaucoup d’appellations du papa Nöel : Sinter Klass, Santa Claus, Klaus …

 

Lors de la réforme protestante en Europe au XVIème siècle, la fête fut supprimée, sauf en Hollande, où ils réussirent à conserver la fête de “Sinter Klass”.

 

Du coup, lorsque les hollandais sont arrivé en masse aux Etats-Unis ils ont apportés avec eux cette tradition. Au fil du temps, cette fête changea progressivement de nom pour devenir “Santa Claus”.

 

Ce n’est que dans les deux derniers siècles que notre Père Noël a subi ses plus grandes transformations.

 

La première fois, dans les années 1800, où un auteur/illustrateur américain, modifie l’image très religieuse du bonhomme pour un manteau et un costume rouge à fourrure blanche. La hotte, est remplacée par un traîneau traîné par des rennes. “Santa Klaus” paraît même plus en chair ajoutant à son côté jovial.

 

La seconde transformation intervient en 1931, avec la marque Coca-Cola, qui assemblera tous ces derniers éléments sur une affiche publicitaire, et lui donnera le look qu’on lui connaît aujourd’hui.

 

Source :  Pratiks / Le Parisien / sciencesetavenir.fr // Photo : mohamed_hassan pixabay

Post a Comment