Accompagner nous dans notre reconquête de la curiosité. Prenez part à une révolution de la culture.

Votre ville a installé @Musée ? Qu’attendez-vous ? Téléchargez gratuitement notre application pour découvrir les secrets culturels qu’elle contient !

Calendrier @Musée - Black Friday histoire et origine

Black Friday : Une expression victime de son succès

 

Navré, nous ne vous donnerons pas ici de bons plans pour les soldes… mais plutôt un éclairage sur l’origine de cet événement commercial qui, depuis quelques années, est pointé du doigt.

 

On prend notre machine à remonter le temps, et nous arrivons dans les années 1860

 

via GIPHY

C’est le début de la crise financière Fisk-Gould. Ce nom est celui de deux financiers américains, James Fisk et Jay Gould, dirigeants d’une grande compagnie de change en lien avec de nombreux investisseurs.

 

Après quelques coups très fructueux, ils se lancent à l’assaut du marché de l’or mais leur tentative de créer un monopole est un échec, et le cours de la bourse s’effondre en quelques jours.

 

Même si l’impact n’est pas ressentis immédiatement, le pic est atteint le vendredi 24 septembre 1869, et l’économie du pays tourne au ralenti. Ce jour sera alors surnommé “Black Friday” (vendredi noir) pour souligner l’impact négatif de cette journée sur l’économie américaine. 

 

Ce terme ne refera son apparition que près d’un siècle plus tard, pour désigner le lendemain de Thanksgiving.

 

Les entreprises voient leur fonctionnement interne se bouleverser. En 1951, un rapport est publié dans un journal pour dénoncer les taux d’absentéismes record observés le dernier vendredi de novembre, les salariés se faisant porter pâle pour profiter du premier jour des soldes.

 

Puis ce sera au tour des forces de l’ordre de se plaindre de ce même jour. Le département de la police de Philadelphie est le premier à mentionner publiquement cette journée comme un véritable enfer : embouteillages, surpopulation sur les trottoirs pour faire du lèche vitrine et la cohue dans les magasin c’est d’ailleurs à partir de ce moment-là que l’expression rentre dans le langage populaire.

 

Le Black Friday est donc bien une fête commerciale, fabriquée de toute pièce pour répondre à une surconsommation à l’approche des fêtes de fin d’année. Il n’y a que l’emploi de cette expression qui ai une véritable histoire, et qui ne connaît rien de positif. Cette expression est d’ailleurs souvent été détourné dans l’histoire moderne

    • Lors de la réduction des salaires et de l’augmentation des temps de travail pour les mineurs britanniques en 1921 #PeakyBlinders
    • C’est aussi le titre d’un film désignant une série d’explosions à la bombe à Mumbai, en Inde, en 1993
    • Ou encore une opération militaire conjointe des alliés à la fin de la second guerre mondiale en 1945 en Norvège
    • Sans oublier ce triste soir du 13/11/15 à Paris surnommé ainsi par le journal Independent

 

Depuis 2013, une fake news est diffusée sur les réseaux sociaux dénonçant cette journée comme une référence historique à la vente d’esclaves. Ce qui n’est pas le cas comme nous avons pu vous le décrire plus haut.

 

 

Source : independent.co.uk / nofi.media / liberation.fr / 20minutes.fr // Photo : StockSnap

Post a Comment